Marine Richard

Marine est née en 1975. Électrosensible depuis l’enfance, elle a vu sa réactivité aux champs électromagnétiques artificiels et aux produits chimiques s’aggraver brutalement en 2010, au point qu’elle a dû quitter son lieu de vie et ses activités pour se réfugier en montagne durant plusieurs années. Seule face à elle-même, elle a puisé dans les outils auxquels elle s’était formée dans sa « vie d’avant » ainsi que dans ceux que la vie lui a proposés « après » pour explorer et dépasser l’électrosensiblité en mettant au point des exercices pratiques basés sur la circulation de l’énergie dans le corps, la méditation et la reprogrammation neurologique. En 2011, elle a cofondé la première association française de personnes électrosensibles, Une terre pour les EHS. En parallèle, elle a œuvré à la reconnaissance juridique de l’électrosensibilité (jurisprudence 2015) et a écrit deux livres sur le sujet : Sous l’ondée (Ed. Inadvertance, 2012) et Sans mobile (Le Square éditeur, 2015). Elle se considère aujourd’hui comme rétablie. Elle a souhaité partager son expérience de guérison au sein d’une association afin quelle puisse profiter à d’autres. Depuis 2017, près de 200 personnes ont pu suivre un stage ou un atelier individuel avec elle et apprendre des techniques d’auto-guérison. Par ailleurs, son blog reçoit plusieurs milliers de visites par jour. Plus des 2/3 des participants aux stages ont connu une améliorations significative de leur état, voire une disparition totale des symptômes.

Depuis octobre 2018, Marine n’anime plus que 2 à 3 stages par an sur le sujet de l’électro-sensibilité. Ressentant l’urgence de participer à la reconnexion de l’humain à la nature pour soutenir les générations futures, elle se forme à l’art du mentorat et de la régénération culturelle auprès d’Ingrid Bauer et Jean-Claude Catry (Wisdom of the earth, Canada)

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :